OBJECTIVATION DE L’AUTRE ESPACE-TEMPS

La lumière de lumière transporte des informations actives de l’autre espace-temps mais, pour le moment, nous ne sommes pas en mesure de les quantifier avec les moyens techniques utilisés dans cet espace-temps.

Puisque nous faisons partie de l’univers, nous sommes forcément sous l’influence de ses lois, soit celles de cet espace-temps soit celles de l’autre espace-temps. Or il se trouve que jusqu’à présent l’autre espace-temps ne peut pas être étudié avec toute la machinerie disponible car elle a été conçue et perfectionnée pour cet espace-temps.

Si l’on tient compte de cet obstacle technologique, l’étude de l’autre espace-temps semblerait bloqué. Cependant, je pense que la stratégie à adopter passe par une volonté d’aller à la rencontre de l’inconnu, de l’accepter et de le rendre présent dans notre réalité (qui ne représente plus qu’une goute d’eau dans l’océan de la Connaissance) et tenter ensuite de l’étudier, sans jamais perdre de vue la dimension de notre ignorance.

Le seul moyen technique que je connaisse dans cet espace-temps et qui nous permette de rendre objectif l’autre réalité, qui continue d’être ignorée, est bien la photographie AD.

Les photographies AD prises de certaines personnes, mais aussi à toute sorte d’autre réalité qui nous entoure, permettent de constater une autre réalité et d’avoir un aperçu de ce qui s’y passe.